✎ Une journée à Marrakech

Le Maroc est pour nous un séjour un peu spécial, c’est notre premier voyage en dehors des vacances scolaires (quel bonheur de pouvoir visiter ce pays sans touristes et se sentir privilégier). C’est aussi la première fois que Léa visite un pays du continent Africain.

Malgré les nombreux articles existant sur Marrakech, nous avons décidé d’y consacrer quelques lignes pour vous faire partager notre ressenti, nos coups de cœur et nos bons plans.

➳ Le palais El Badi

A seulement quelques pas de notre riad, le Palais El Badi a été notre coup de cœur à Marrakech. Il y règne dans ce lieu une sérénité en contraste avec le reste de la ville. Vieux de 500 ans, il n’a pas très bien vécu son existence. Le palais est globalement délabré mais nous avons adoré le visiter. Il est très facile d’imaginer la beauté d’antan de ce lieu. D’ailleurs, si vous êtes attentif, vous remarquerez que les notables de l’époque ont laissé la place à de nouveaux propriétaires, les cigognes.

Nous sommes restés dans ce palais presque 2h et nous n’avons vu que quelques touristes. La visite se termine par un point de vue sur la ville et sur les montagnes enneigées de l’Atlas.

IMG_3483

 

 

➳ Le palais El Bahia

Après notre visite du Palais El Badi, nous nous sommes dirigé vers le Palais El Bahia situé à moins de 5 minutes à pied. Nous avons moins apprécié ce lieu car trop touristique à notre goût contrairement au palais El Badi. En revanche, nous pensons que c’est un must car le palais El Bahia est quant à lui très bien rénové.

La visite dure environ 1h30 et sans être des connaisseurs en art islamique, le lieu est vraiment richement décoré. En se déplaçant de salle en salle, vous pourrez observer des plafonds en bois sculptés et des détails de l’architecture islamique.

IMG_3657

➳ Une soirée en dehors des sentiers battus

Notre première soirée à Marrakech nous l’avons passé sur la place Jemaa El Fna et pour être honnête avec vous, nous ne l’avons pas apprécié plus que ça, car il était tout simplement impossible de se promener sans se faire interpeler toutes les deux secondes.

En revanche, le dernier soir que nous avons passé à Marrakech soit 8 jours plus tard, nous l’avons adoré. Ce soir-là, après 9h de route (Merzouga-Marrakech non-stop), nous avons logé dans un riad dans l’ancienne médina, quartier Bab Taghzout.

Après une bonne douche, nous sommes sortis pour dîner et découvrir ce quartier où il y a aucun touriste et aucun rabatteur. Même si les regards curieux sont là, nous adorons l’ambiance de ce quartier en effervescence. Les prix pratiqués sont très avantageux, nous nous arrêtons d’abord dans un magasin où nous achetons des jus de fruits maison et des pâtisseries pour à peine 3€, puis nous finissons notre soirée dans un streetfood où nous mangeons pour 2.5€ à deux.

Vous l’avez bien compris, globalement on a adoré visiter cette ville et nous y retournerons pour visiter notamment le jardin Majorelle ou encore le quartier des teinturiers, notre plus regret.

✵ Les bons plans Myhomeworld

Il est possible de récupérer gratuitement une puce de téléphone marocaine. Elle vous sera donnée à la sortie de l’aéroport.

Si vous décidez de prendre un taxi à la sortie de l’aéroport, sachez qu’en négociant il sera difficile de descendre le prix à moins de 100 DH pour aller jusqu’à la place Jemaa El Fna.  En revanche pour aller jusqu’à l’aéroport, nous avons payé 80DH de taxi.

Évitez de faire le change à l’aéroport. Le meilleur taux de change que nous avons réussi à trouver est à l’ »Hôtel ali » juste à l’entrée de la place Jemaa el fna. Pour 1 euro nous avons obtenu 10,57 dirham.

Que ce soit le palais El Badi ou le palais El Bahia, nous vous recommandons vivement d’y aller le plus tôt possible pour éviter les afflux touristiques trop important.

Les autres lieux à visiter :

  • Les tombeaux Saadiens (une visite très courte mais à faire)
  • Les jardins Majorelle (nous ne l’avons pas fait mais il parait que c’est un must)
  • La place Jemaa El fna (Seulement le soir, l’après-midi cela n’a pas un grand intérêt)
  • La mosquée Koutoubia
  • La quartier des teinturiers

Logement : Pour 50 €, nous vous recommandons de loger dans le « riad Palmier » dans lequel nous avons séjourné au début de notre séjour. Authentique, le service est irréprochable, le personnel est très accueillant et il est situé deux pas du palais El Badi. Inutile d’en dire plus, les photos parlent d’elles-mêmes.

 

Les visites :

  • Entrée palais El Bahia : 20DH/personne
  • Entrée palais El Badi : 20DH/personne
  • Entrée tombeaux Saadiens : 20DH/personne
  • Jardin Majorelle : 70DH/personne

🌎 Itinéraire

Carte Marrakech

✎ Merzouga, tempête de sable et nuit chez les nomades du désert marocain

Il est 14h00 et après 9h de trajets en voiture en provenance de Marrakech (en plusieurs étapes), nous voilà arrivé à Merzouga et croyez nous l’effort en vaut la peine !  Le trajet pour se rendre à Merzouga est tout simplement incroyable. Les paysages se suivent mais ne se ressemblent pas. On est d’abord passé par la col Tizi n’Tichka dans l’Atlas puis par les canyons de la région d’Ait Ben Haddou pour finir notre roadtrip sur les hauts plateaux de Tinghir.

Nous vous proposons un petit florilège des paysages rencontrés sur notre route.

 

 

➳ Merzouga et ses dunes de sables (Erg Chebbi)

Pour clôturer en beauté nos vacances au Maroc, on voulez passer deux jours dans le désert et plus précisément dans l’Erg Chebbi. Nous avons donc décidé d’aller voir ces dunes de sable de plus près.

Mustapha que je recommande les yeux fermés est le gérant d’une petite auberge à Merzouga. C’est après quelques recherches sur les blogs que nous avons lu que pour un prix très raisonnable, il organisé des treks personnalisés.  C’est donc sans hésitation que nous nous sommes embarqués pour un trek de 2 jours dans le désert à dos de dromadaire.

La minute histoire

Comment se forme les dunes de sables ? l’Erg Chebbi ou plus communément les dunes de sables de Merzouga est une étendue de sables longue de 22km et large de 5km. Les dunes se sont formées durant la période du Pléistocène (Entre 2.58 millions d’années à 11 700 avant J-C) et il s’agit d’une accumulation de débris portées, modelées par le vent et transportées par un fleuve d’Afrique du Nord.

Nous arrivons donc en début d’après-midi à l’auberge Dar Duna ou Mustapha nous accueille avec un délicieux tajine avant de partir à bord de nos bêtes de courses (ou pas ^^). Pour éviter la chaleur déjà présente au mois de février, le départ n’est donné qu’à 17 heures pour l’ensemble du groupe, composé de 8 personnes.

IMG_4286

La balade à dos de dromadaire n’est pas très confortable mais elle est vite oublié face à la beauté du désert. en effet, en fonction du soleil le désert se pare de couleurs jaunes ou orangées. Nous vous laissons admirer.

IMG_4293

Après deux heures de traversée, nous arrivons à notre campement où nous avons passé notre première nuit dans le désert. Celui-ci n’est situé qu’à quelques kilomètres de la frontière algérienne. Les tentes disposent de l’électricité et il y a même une toilette installée à proximité du campement.

A peine arrivé, nous grimpons sur les dunes aux alentours pour admirer le coucher de soleil alors que d’autres s’essaient au sandboarding. Après le copieux repas du soir, les chameliers se mettent à chanter, jouer du djembé autour du feu.

23h, eclairés par la pleine lune, les chameliers nous proposent de faire une balade dans les dunes. Au début il s’agissait d’une simple marche mais on s’est très vite aperçu que l’objectif était de monter sur la plus haute dune, à plus de 150m de hauteur. C’est sans hésitation que nous nous sommes lancé dans cette petite randonnée nocturne improvisée. Pour éviter de se fatiguer, nous avons même appris à monter les dunes en marchant en canard. Technique approuvée par les chameliers eux mêmes !  L’ascension qui est pour le moins assez sportive n’en déplaira aucun. Au sommet, le spectacle est magique. Nous voyons les dunes à l’horizon mais malheureusement nous sommes parti du campement sans l’appareil photo. Parfois, un simple souvenir est bien mieux qu’une photo donc pas de regret.

➳ Une nuit chez les nomades dans le désert noir.

Le lendemain, on est réveillé par les cris des dromadaires qui sont, pour vous l’avouer assez effrayant. Difficile de se rendormir. Nous quittons donc notre tente pour faire quelques photos dans ce décor qui cesse de nous émerveiller.

IMG_4354

Vers 12h, le beau temps laisse place à une véritable tempête de sable, nous décidons de nous réfugier dans un autre campement dans l’attente d’un éventuel départ en direction du désert noir pour aller rencontrer les nomades de cette région.

A 18h, en pleine sieste dans notre tente (oui faire du dromadaire, ça fatigue !) , sans trop rien comprendre, le chamelier, qui parlait très mal français, tente de nous expliquer que nous devons partir tout de suite. On range nos affaires et nous laissons nos montures pour monter dans une jeep en direction du désert noir. 45 minutes plus tard, nous arrivons près d’une ruine. En fait, il s’agit bien de la maison des nomades, ça sera notre logement pour la nuit.

IMG_4411

Dès notre arrivée, nous rencontrons les nomades et rentrons dans cette maison où nous nous asseyons sur des tapis. C’est l’occasion d’échanger avec le petit groupe de Japonais qui nous accompagne depuis deux jours,  et d’apprendre quelques mots en berbère avec les nomades. Une soirée comme si nous vivions un épisode de « rendez-vous en terre inconnu ».

➳ Notre bilan sur notre séjour au Maroc :

Cette escapade au Maroc durant 1 semaine nous a laissé des souvenirs incroyables. C’était la première fois pour Léa et je ne connaissais pas cette région du Maroc. A seulement 2h30 d’avion de Nantes, le dépaysement est total. Les paysages changent sans cesse et les marocains sont très accueillants.

Les plus :

  • La route entre Marrakech et Merzouga, j’insiste mais les paysages sont vraiment magnifiques.
  • Notre randonnée au sommet d’une dune de sable à 23h, une expérience atypique et unique
  • La découverte de l’ancienne Medina à Marrakech. Ce soir-là nous avons beaucoup rit avec les locaux. ils sont tous simplement adorables. Par ailleurs, le quartier est en dehors des sentiers touristiques.

Les moins :

  • Les rabatteurs très insistants sur la place Jemaa El Fna mais à faire au moins une fois.
  • La circulation chaotique notamment à Marrakech, mais ça fait partie de la carte postale.

 

✵ Les bons plans Myhomeworld :

Contact de Moustapha : dardunamerzouga@gmail.com

Trek à dos de dromadaire : 95 €/personne pour 2 nuits dans le désert, repas inclus.

Location de voiture : nous sommes passés par l’agence LocationAuto via le site Wisecars. Elle est située en dehors de Marrakech à 10 minutes en taxi (50DH le trajet) et nous avons payé 60€ pour la location d’une Dacia Logan quasiment neuve pour 5 jours. L’essence est à seulement 9,5DH par litre pour un véhicule diesel (février 2018)

Température : attention, fin février, il peut faire encore froid la nuit et dans certains hôtels que nous avons fait, il n’y avait pas de chauffage donc pour les plus frileux comme Léa,  pensez à demander à votre hôtel s’il dispose d’un chauffage avant votre réservation.

🌎 Itinéraire

Carte Merzouga